[Blablabla] Mais où suis-je passée ?!

Bonjour à tous,

Vous vous êtes peut-être demandé où je suis passé ces dernières semaines…

Pourquoi avons nous perdu notre rendez vous hebdomadaire du vendredi matin ?!

Je vous dois une explication… Début juin j’ai obtenu une mutation professionnelle qui va me faire bouger de Région. Je vous tease un peu et ne vous dit pas où pour le moment mais vous le saurez très vite.

À partie de fin août, ça en sera donc fini pour moi de la Bourgogne. Beaucoup de choses vont me manquer ici mais tout ce que je vais trouver là bas va me faire le plus grand bien.

En attendant d’y être, vous vous en doutez, j’ai beaucoup à faire par ici pour préparer ce changement de vie.

Mais tout d’abord je m’accorde une pause bien méritée pour quelques jours à Londres. Je vous en ferai part quand j’aurais à nouveau un peu de temps pour moi.

Je vous reviendrai dès que possible.

À bientôt,

Sarah

[Lecture] Gallimard Scripto – une collection pour ados mais pas que …

Je ne sais pas vous mais personnellement j’ai de plus en plus de mal à me dégager du temps pour lire. Et pourtant j’adore cela et retrouver de la vraie typo imprimée sur des feuilles de papier brochées après 9h passées devant un écran au bureau, ça ne peut que faire du bien, non ?

Pour ma part, j’aime beaucoup les histoires aux thématiques profondes et réelles plus que les livres qui restent sur des banalités ou des trucs trop science fiction ou thriller. J’en lis aussi mais dirons nous que ce n’est pas ce qui m’attire le plus. Malheureusement ces thématiques sont parfois traitées de manière trop lourde et avec un style trop compliqué pour que mon cerveau de fin de journée puisse le tolèrer (lol).

Aussi, je suis retournée à « mes débuts » de lecture… Je m’explique… Quand j’étais adolescente (après avoir dévoré tous les Harry Potter et être tombée dans la lecture), j’ai donc voulu continuer à lire mais sans piocher dans les styles de romans classiques qu’on nous imposait en cours et que je n’aimais que trop rarement. En allant en librairie j’ai découvert cette collection, Gallimard Scripto, spécialement conçue pour les 13 ans et +.

Et bien, figurez vous que du haut de mes 31 ans j’aime toujours autant les titres de cette collection et je vais vous expliquer pourquoi…

Gallimard Scripto, présentation

blur-1283865_1280

Scripto offre aux adolescents, dès 13 ans, des romans forts, drôles ou graves, singuliers et percutants, signés par les meilleurs auteurs contemporains français ou étrangers. Des héros proches de leurs lecteurs. Une multitude de sujets, de fenêtres sur le monde. Des émotions qui emportent.

source : http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD-JEUNESSE/Scripto

Cette collection existe depuis 2002 et les thèmes traités sont variés. Comme chez d’autres éditeurs plusieurs styles sont proposés… humoristiques, intrigues à suspens, comédies, drameshistoriques, … Mais ceux qui m’émeuvent sont les intriguent réalistes, livrées comme des journaux intimes qui traitent de problématiques que l’on peut tout aussi bien ressentir à l’adolescence qu’à l’âge adulte.

Le deuil, la maladie, la construction identitaire, l’ascension sociale, la drogue, l’avortement, vivre sa séropositivité, vivre son homosexualité, vivre sa maternité en étant ado, le harcèlement, l’affirmation de ses choix, se construire sans père, les troubles alimentaires,…

Scripto, pourquoi je l’aime ?

Outre les thématiques que j’évoquaient au dessus, cette collection a d’autres atouts séduction.

Style : 
Pas de tournure alambiquée, pas de description à rallonge sur des éléments secondaires, pas d’ellipse inutile, l’intrigue se décline sans fioriture. Le langage employé est courant. Bref, ça se lit très bien !

 Typo :
Oui on n’en parle pas forcément de la typo quand on critique une collection… Et bien je dois dire que cette collection est très agréable à lire. Les caractères sont légèrement plus gros que dans les livres de poche. Quand on a passé sa journée sur un écran d’ordinateur, ce confort de lecture n’est pas négligeable.

Fluidité de lecture :
L’action se déroule vite comme je le disais plus haut. Et tout est découpé par chapitre concis qui ne nous frustre pas lorsque l’on n’a que peu de temps pour lire. Deux, trois chapitres se lisent souvent très vite. Fini la frustration du long chapitre inachevé et qui décourage à reprendre une lecture saucissonnée un peu n’importe comment.

Variété :
On peut vraiment en trouver pour tous les goûts. Avec Gallimard Scripto, vous passerez par toutes les émotions… rire, larmes, peurs, angoisses, dégoûts, joie, admiration.

Bref, vous l’aurez compris, c’est une collection qui m’a bercée lorsque j’étais adolescente et que j’aime toujours autant bien des années plus tard.

Quelques titres que j’ai beaucoup aimé

Kate Banks, Ne fais pas de bruit

73969024

Résumé éditeur :

A quatorze ans, Rachel sait peu de choses de son frère Jake. Ses parents n’évoquent jamais le souvenir de leur fils, mort dans un accident de voiture à l’âge de dix-sept ans. Ce passé, Rachel va le trouver dans le journal de Jake, qui lui révèle de terribles vérités sur un garçon en apparence parfait. Au fil des pages, elle découvre celui qu’elle n’a pas eu le temps de connaître et qui l’aidera à comprendre ses propres doutes, les faiblesses cachées de ses parents, pour les conduire ensemble à guérir de leurs blessures.

Tout un puzzle familial qu’elle sait observer avec courage, avec humour parfois. Tout en finesse, le roman de Kate Banks, qui nous entraîne dans les tréfonds du subconscient, est une quête bouleversante de la vérité.

Citation :

Mais je ne peux m’empêcher de conjuguer des verbes dans ma tête. Le verbe être. Je suis.  » être ou ne pas être « , a dit Hamlet. Je suis. Mais qui suis-je? Telle est la question

Un récit sur le deuil familial très touchant et intéressant. Il y traite également de la construction identitaire.


Jean Molla, Sobibor

Sobibor

Résumé éditeur :

«Je l’ai fait pour qu’on m’arrête», répond Emma après avoir volé des biscuits dans un supermarché. Que se cache-t-il derrière ses mots, sa maigreur extrême, sa beauté douloureuse ? Quelle est l’origine de son anorexie : l’indifférence de ses parents, le silence, les mensonges savamment entretenus ? Emma veut savoir. Emma veut comprendre. La découverte d’un vieux cahier fera bientôt surgir du passé d’épouvantables secrets.

Ce titre a été recommandé par le Ministère de l’Education nationale comme lecture en classe de 3ème. Il y traite de l’anorexie, des camps d’extermination et des non-dits familiaux. Trois thématiques fortes qui s’entremêlent. Ce livre m’a énormément touché quand je l’ai lu la première fois.


 

Big Easy, Ruta Sepetys

exe_big-easy.indd

Résumé éditeur :

Années 50 à La Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, 17 ans, n’a pas tiré le gros lot. Fille d’une prostituée qui n’a rien d’une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir. Pourtant, Josie a un rêve : quitter cette ville, surnommée The Big Easy et pourtant si peu « easy », pour entrer à Smith, prestigieuse université du Massachusetts.
Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre, elle aussi, la voie de l’argent facile. Mais Jo vaut mieux que cela… et ceux qui l’aiment le savent bien.

Citation :

– Les grandes décisions, déclara-t-il, voilà ce qui façonne notre destinée.
Et, sans même ouvrir le livre, il se mit à réciter un passage de David Copperfield : « Deviendrai-je le héros de ma propre vie, ou bien cette place sera-t-elle occupée par quelqu’un d’autre? »
Acquiesçant d’un signe de tête, je terminai la phrase avec lui :
– « A ces pages de le montrer. »
Nous étions tous les deux là, en face l’un de l’autre – deux inconnus qui se comprenaient parfaitement.

Un livre qui rappelle que nous sommes les seuls maîtres de notre propre histoire, de notre bonheur et de notre accomplissement. Un titre qui a enchanté la presse à l’époque et qui mériterait une belle adaptation au ciné.


 

La vie Blues, Han Nolan

A55207.jpg

Résumé éditeur :

Leshaya est une rescapée. Cette fille abandonnée par une mère accro à l’héroïne a déjà tout vécu : les maisons d’accueil, les abus physiques, une grossesse accidentelle…
Leshaya n’a qu’un rêve, devenir une chanteuse de légende comme Aretha Franklin ou Etta James. Elle est blanche mais sa voix est noire et elle se sent noire de toute son âme. Et, bon sang, Leshaya sait chanter! Pour elle, c’est vivre et survivre malgré la drogue, la violence, le vol, la trahison.
Dans une fulgurante quête d’amour, dans sa quête de soi, peut-elle trouver la force de se libérer de son passé douloureux? Ou l’ultime trahison sera-t-elle la sienne?

Citation :

M’aimer, c’est connaître mon âme, tout connaître jusqu’au fond de mon âme et aimer tous ses coins sombres.

Celui m’a plusieurs fois émue aux larmes quand je l’avais lu. Leshaya a une force incroyable et on l’entendrait presque chanter parfois tellement c’est bien écrit et décrit. Un titre que j’avais beaucoup aimé et que j’aimerai beaucoup retrouver pour replonger dedans.

Gallimard Scripto

Site internet

Scripto


Et vous, quel est votre rapport avec la lecture ?
Des collections favorites ?
Et les livres ados et vous, ça matche ?

[Jeu de société] Takenoko

Aujourd’hui on va à nouveau parler jeu de société avec un titre primé de l’As d’Or en 2012. Takenoko ! Il ravira un large public. Je le vois comme une première approche des jeux aux tours à actions multiples et objectifs pour les plus jeunes.  De plus, étant totalement modulable, chaque partie est différente.

Takenoko

 

Infos éditeur :

Takenoko est un jeu créé par Antoine Bauza est édité chez Bombyx. Voici le synopsis de ce jeu : 

Les joueurs incarnent les courtisans de l’empereur nippon. Ils prennent soin de son Grand Panda en aménageant une bambouseraie.

Leur mission : cultiver des parcelles de terrain, les irriguer, et y faire pousser du bambou vert, jaune ou rose. À leur tour, ils lancent le dé de climat et en appliquent les effets (bonus ou malus) avant d’effectuer deux actions différentes parmi ces possibilités : obtenir une parcelle ou une irrigation, faire pousser du bambou, nourrir le panda ou piocher une carte objectif.

La partie se termine lorsqu’un joueur a validé 7 à 9 objectifs (selon le nombre de joueurs). Le joueur qui obtient le meilleur score en additionnant ses points d’objectifs validés l’emporte.

2 à 4 joueurs
à/p de 8 ans
+ 45 minutes

Ce que ce jeu apporte aux plus jeunes :

  • Prise de décision,
  • Stratégie,
  • Résolution de problèmes,
  • Anticipation

Je pense que l’on peut jouer à ce jeu avec un enfant de moins de 8 ans s’il a déjà un bon sens de la réflexion et une capacité à rester concentré suffisamment longtemps. Ca a été possible dès les 6 ans et demi avec Mini moi et il a tellement adoré que ça été comme s’il ne connaissait plus que celui ci pendant plusieurs semaines (c’est pas faut d’avoir un buffet rempli de jeux à la maison ) !!

Takenoko : comment y jouer

Situation de départ :

>> On place la parcelle étang au centre de la table. C’est de celle-ci que partira les bâtons d’irrigation qui alimenteront en eau les autres parcelles. Sans alimentation en eau, le bambou ne pourra pas pousser.

>> On place les deux figurines (panda et jardinier) sur cette parcelle.

>> On distribue à chaque joueur :

  • Un plateau individuel (gros carton que l’on voit en haut de la photo ci-dessus)
  • Deux jetons marqueurs d’action en bois
  • Une carte mission de chaque catégorie (parcelles, jardinier, panda)

>> Le reste est trié par catégorie et placé, face cachée, sur un côté de la table.

Déroulement d’une partie :

>> Prendre connaissance de ses cartes objectifs qui se présentent ainsi :

Carte parcelleCarte pandaCarte jardinier

>> Le plus grand par la taille démarre dans ce jeu. Un tour se joue en deux temps :

  • Déterminer les conditions climatiques en lançant le dé qui offre 6 possibilités différents de bonus / malus :
    • Pluie : permet de rajouter une section de bambou sur la parcelle irriguée de son choix ;
    • Vent : permet de réaliser deux fois la même action lors de son tour ;
    • Orage : permet de récupérer une section de bambou pour réconforter le panda apeuré ;
    • Nuage : permet de récupérer un bonus d’aménagement à poser sur une parcelle (enclos, engrais, bassin) ;
    • Soleil : permet une action supplémentaire.
  • Effectuer ses deux actions pour remplir ses objectifs. Deux actions différentes au choix parmi les suivantes :
    • Parcelle : piocher 3 parcelles et en choisir une pour la poser sur la table ;
    • Bâton d’irrigation : la poser ou la conserver sur son plateau individuel pour plus tard ;
    • Jardinier : faire bouger le jardinier et le faire pousser une section de bambou sur la parcelle sur laquelle il se situe et les parcelles de la même couleur l’entourant directement ;
    • Panda : faire bouger le panda et récupérer une section de bambou de cette parcelle (la mettre sur son carton individuel jusqu’à réalisation de sa carte objectif panda) ;
    • Carte objectif : piocher une carte dans la catégorie de son choix.

>> Pour les joueurs habitués à ces actions multiples ça devrait aller tout seul. Pour les plus jeunes, ils ont la possibilité de matérialiser leur choix par les jetons en bois sur leur carton individuel et faire leurs actions les une après les autres.

>> Quand une carte objectif est remplie, la retourner face visible sur son carton individuel. Attention : il est possible qu’une carte soit validée lors du tour d’un adversaire. Mais il faudra attendre son propre tour pour la retourner (car il est probable qu’à votre tour, la situation ait changée).

Image associéecarton individuel

Fin de partie :

>> Le premier joueur à avoir réalisé 7 à 9 missions (selon le nombre de joueurs) remporte la carte empereur qui vaut 2 points.

>> Les autres joueurs disposent alors d’encore un tour pour essayer de valider des dernières missions.

>> Comptage des points.

Takenoko Chibis, l’extension

Et oui, cette petite merveille peut devenir encore plus intéressante avec des possibilités supplémentaires !

La famille du Panda s’agrandit Le Jardinier a du souci à se faire : le noble Panda de la bambouseraie n’est plus seul. Miss Panda est entrée dans sa vie, et avec elle de nouveaux problèmes pour ce cher Jardinier. Car, en plus d’une bambouseraie agrandie (6 tuiles, pas moins), ce sont d’adorables bébés pandas (jusqu’à 9 !) qui risquent de ruiner son jardin. Sans compter le Panda lui-même, jamais avare d’un festin de bambou.

Grâce à l’extension Takenoko Chibis, ajoutez une couche de chaos tout mignon à vos parties de Takenoko ! Découvrez les 18 nouveaux objectifs, remportez davantage de points de victoire en permettant aux bébés pandas d’envahir le jardin, entretenez le Jardin des Kamis et les Collines Sacrées et offrez au Jardinier une cabane pour qu’il s’y réfugie ! Takenoko Chibis est une extension pour Takenoko et ne peut être joué seul.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de me le procurer mais il a l’air de pouvoir ajouter beaucoup d’actions et de possibilités au jeu de base qui est déjà pas mal riche. Il contient donc :

  • 1 figurine Miss Panda ;
  • 9 pions Bébés pandas ;
  • 18 cartes Objectifs ;
  • 17 sections de bambou supplémentaires ;
  • 6 Parcelles.

Vous appréciez les jeux de société ?
Quels sont vos favoris du moment ?

[Instant Miam] Energy Balls

On arrive enfin dans la dernière partie de l’année scolaire. Mais bien que les dernières vacances ne soient pas si loin, l’énergie commencent à manquer tant les taches sont denses au boulot en ce moment et jusqu’aux congés d’été. Et puis il va falloir tenir sur la longueur jusqu’à la mi juillet ! (Et oui c’est bien d’avoir la quasi totalité des vacances scolaires mais les semaines de 42h qui se suivent durant 12 semaines c’est chaud patate !)

J’ai depuis un moment changé ma façon de voir mes collations au boulot. Je privilégie les fruits secs et les fruits à coques. Ils apportent énormément de bons nutriments et ont un effet coup de fouet sur l’organisme et le cerveau.

Quand j’ai testé la box Heathie Hour (dont je vous parlais ici) j’ai découvert les energy balls. Elles sont confectionnées à base de ces mêmes aliments.

Par contre en voyant le prix sur la boutique je les ai trouvé très chères par rapport au prix de revient et aux quantités proposées. J’ai donc voulu m’y tester moi même. Je vous livre ici le procédé de fabrication que j’ai adopté et vous décris quelques une de mes préparations favorites.


Proportions de base

Celles que j’utilise à chaque fois :

50% fruits secs
(amandes, noix, noisettes, noix de cajou, noix de pécan,…)
50% fruits a coques
(dattes, figues, abricots, baies de goji, bananes, pruneaux, ananas,…)
Un peu de liant
(cacao cru, miel, jus, fleur d’oranger,…)


Confection d’Energy balls

Base amandes + dattes, figues et bananes

Ingrédients (pour env. 24 balls de 2cm de diamètre) :

100gr d’amandes
100gr fruits secs (1/2 dattes, 1/4 figues, 1/4 bananes)
3 cuillères à soupe de cacao cru
3 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger

Pour l’enrobage (optionnel) :

2 cuillères à soupe de cacao cru
2 cuillères à soupe de noix de coco séchée et râpée


Préparation :

>> Versez tous les éléments dans votre mixer et lancez le quelques minutes afin d’obtenir une poudre assez grossière ;
>> Passez au façonnage de vos boules en compressant votre poudre entre vos doigts. Vous verrez ça se fait assez facilement, les fruits secs étant assez collants ;
>> Si vous souhaitez réaliser l’enrobage il vous suffira de rouler ensuite vos boules dans la poudre de cacao cru ou de poudre de coco ;

Et c’est tout ! Simple, non ?


Energy balls : autres idées de recettes

  • Base noix
    3/4 bananes, 1/4 figues,
    cacao cru, fleur d’oranger
    enrobage sucre glace
  • Base 3/4 amandes, 1/4 pistaches
    3/4 abricots, 1/4 dattes
    flocons d’avoine
    enrobage graines de sésame

  • Base amandes
    3/4 abricots, 1/4 baies de goji
    flocons d’avoine
    enrobage graines de sésame

Et vous, connaissez vous les energy balls ?
Quels sont vos recettes favorites ?

[DIY – Green] Composition de pots en terre cuite

Maintenant que le printemps est bien installé, est ce qu’on ne pourrait pas passer au jardin / au balcon pour se composer un nouveau petit coin vert ?

C’est ce que j’ai fait aux premiers rayons de soleil que nous avions eu courant mars. Je vais vous donner mon pas à pas pour réaliser cette petite composition !

Lire la suite « [DIY – Green] Composition de pots en terre cuite »