[Astuce] Batch Cooking … ou Cuisiner en lot !

Et si je vous donnais mon secret pour :

  • vous fabriquer du temps supplémentaire pour tous les soirs de vos semaines à venir ;
  • ne plus faire de gâchis alimentaire ;
  • économiser lors de vos courses ?

Non, non, je ne suis pas passé à Poudlard apprendre deux trois tours de magie durant ces derniers jours ; j’ai juste adopté depuis le mois de novembre une méthode anglo-saxone : le Batch Cooking !

Le Batch Cooking ?! Késako ?!

Le terme « Batch Cooking » signifie littéralement « Cuisiner en lot« . Cela consiste donc à préparer sur un seul créneau, plusieurs plats voire tous les plats de la semaine. Ça fait peur dis comme cela, hein ? L’angoisse vous dites ?! Nan, une véritable libération vous allez voir !

Pour ma part, je me concentre principalement sur les dîners et le repas du mercredi midi. Ce sont les seuls repas que je fais avec cette méthode car ce sont ceux que je partage avec mon fils (qui est à la cantine les autres midis). Je les fais en quantité un peu plus conséquente que nécessaire pour pouvoir les finir le lendemain midi lors de ma pause déjeuner à la maison.

Batch Cooking, comment procéder …

Le vendredi soir ou le samedi matin je prépare donc mes menus de la semaine en inscrivant les aliments nécessaires dans mon panier Drive au fur et à mesure. Je valide mon panier pour la fin de journée ou le lendemain matin en fonction du programme du week end (vive les Drive accessibles même le dimanche matin !!).

Durant le créneau de mon week end prévu à la confection de mes repas (souvent le dimanche), je lance une bonne playlist et c’est parti pour le marathon en cuisine ! D’abord je sors tous mes légumes que j’épluche et coupe comme nécessaire ; puis je fais pareil pour les viandes / poissons. Ensuite je rassemble mes ingrédients recette par recette et je démarre les assemblages en enchaînant 2 ou 3 recettes à la fois.

Ensuite vient l’étape conservation. Pour ma part je mets au frigo les plats de lundi à mercredi et au congélateur ceux de jeudi et vendredi. Puis je passe ces derniers à l’étage frigo le mercredi pour qu’ils décongèlent pour le lendemain soir.

Ça peut paraître un peu compliqué dit comme cela mais en fait ça nécessite juste un peu d’organisation et quelques petits tips et ça roule tout seul :

  • utilisez vos meubles hauts de cuisine pour afficher vos recettes à réaliser (si vous ne les connaissez pas par cœur) et ainsi toujours avoir les mains libres ;
  • privilégiez, pour les cuissons au four, des plats qui pourront aussi passez au micro-ondes pour les réchauffer sans avoir à changer de contenant (différentes tailles et formats pour la variété des plats que vous aurez l’occasion de préparer) ;
  • quand cela est possible et notamment pour les soupes, je prépare mon plat en dose conséquente pour pouvoir en stocker au congélateur pour en décongeler plus tard, et ainsi faire un repas/un accompagnement en moins un week end où le programme est trop chargé pour préparer autant de plats ;
  • quand j’achète des légumes pour une recette, j’en achète toujours plus pour en mettre quelques uns déjà épluchés et coupés dans des sacs de congélation. Une fois qu’on en a besoin dans les prochaines recettes, hop, plus qu’à sortir du congélo (ça revient moins cher que les légumes surgelés et on ne trouve pas tout dans ces rayons) ! ;
  • ne pas vouloir mettre la barre trop haut dès le départ : privilégier les mêmes recettes simples que vous faites déjà habituellement en semaine (quiches, gratins, soupes, salades composées, …) pendant qu’un autre plus conséquent mijote. Une fois que vous aurez pris de bons réflexes et une meilleures organisation, vous pourrez faire différents plats élaborés en même temps ;

Pour pouvoir quand même se faire des petits plaisirs gustatifs imprévus, je garde quand même toujours en réserve quelques produits de base mais principalement des aliments de l’épicerie sèche et non fraîche (car périssable).

Du coup j’ai toujours de quoi faire de la pâtisserie (farine, sucre, chocolat pâtissier, poudre d’amandes ou autres, lait, …), des conserves de fruits / légumes qui ne sont pas de saison, quelques sauces tomates cuisinées toutes prêtes (dont je garde les pots en verre pour mes futures soupes)…

Personnellement je garde toujours une journée où je ne prévois aucun menu (le week-end). Il sera dédié à manger les éventuels restes. Et s’il n’y en a pas je pioche alors dans ma réserve sèche pour faire une recette expresse.

Bilan de ces premiers mois de Batch Cooking

Points positifs :

  • un énorme gain de temps chaque soir de la semaine. A vous les bons moments de qualité avec vos enfants, votre conjoint ou des moments pour vous même chaque soir de la semaine ;
  • fini le questionnement sur le menu du soir après une journée fatigante de boulot … « qu’est ce que je vais faire à manger ?! » – « Ohlàlà mon frigo fait grise mine !!! » ;
  • plus vous adoptez cette méthode dans le temps et plus ça sera rapide. En prévoyant en quantité on a moins à faire les semaines suivantes ;
  • une réelle économie, et fini le gâchis ! Quand vous faites vos courses vous ne faites qu’en fonction de vos menus de la semaines ;
  • ça peut être l’occasion de cuisiner en famille / en amoureux. De plus en plus d’adultes ne savent pas se faire un plat en sauce seul… évitez cela à vos enfant en les initiant petit à petit sur quelques recettes. Ils apprécieront de vous apporter leur aide et seront très fiers de manger leurs plats maisons créés avec vous ;
  • permet de faire de bons desserts maisons même en semaine. Car oui quand on fait déjà tous les repas chaque soir, on n’a pas forcément le temps de préparer en plus un dessert maison ;
  • fini les chamailleries sur le choix du menu du soir entre le frère et la sœur. Comme les menus sont à prévoir à l’avance, discutez en avec toute votre tribu, ainsi le lundi ça sera le plat choisi par MissCoquine et le mardi celui de MisterFripouille : chacun son tour !

Points négatifs :

  • ça demande une certaine organisation : faire les repas de toutes une semaines en quelques heures, ça peut vite devenir le bazar si vous n’êtes pas organisé. Démarrer par tous les épluchages, taillages des légumes et viandes. Ensuite on démarre par la recette qui va nécessiter le plus de cuisson. Et puis nettoyer les ustensiles au fur et à mesure ;
  • nécessite un investissement de base dans des récipients de conservation (en verre par pitié, arrêtez le plastique !) pouvant à la fois passer au four (pour la confection de vos plats chauds), au congélateur et au micro-ondes (quand vous n’avez pas le temps de réchauffer au four). Pour cela, la gamme IKEA 365+ sera votre meilleur allier !
  • c’est assez compliqué au départ de planifier des menus sur la semaine. Mais finalement ça permet d’avoir une alimentation bien plus équilibrée sur une semaine complète. Il existe beaucoup d’ouvrages maintenant pour s’inspirer au départ. Et puis ensuite … il faut s’amuse en cuisine, et se faire confiance, noter les associations de goûts qui ont marché pour pouvoir les refaire, etc …

Comme vous pouvez le voir, j’ai eu un contre argument à chaque point négatif !
Alors ? Vous démarrez quand ?


Batch Cooking … quelques publications inspirantes

(Un clic sur chaque image vous emmènera sur un site marchant avec la fiche produit)

Vous trouverez plein de recettes un peu partout sur le net également bien sûr !

38 commentaires

    1. Coucou,
      Merci pour ton passage.
      J’avoue qu’au départ j’avais un peu peur mais faisant déjà med plats la veille pour le lendemain avant je me suis dit que ça ne serait pas la mer à boire. Et je ne regrette pas du tout.
      Je ne suis pas prête de revenir en arrière.
      Et puis avec l’arrivée des beaux jours, on aura bientôt moins de préparation ‘cuisinées’ à préparer nécessitant beaucoup de cuisson donc bien plus facile pour démarrer.
      Bonne journée
      Bises

      J'aime

  1. Coucou ! Oh une amie m’en a parlé .. enfin ça fait un moment qu’elle me dit que ça change la vie mais je n’ai tjr pas la motivation pour le faire 🙂
    Par contre j’en ai parlé à mes parents et ils ont vite adopté cette méthode 😀
    MErci pour ton article !
    Bisous 🙂

    J'aime

      1. Coucou,
        Je pense qu’il faut y aller progressivement.
        Pourquoi pas seulement sur une partie de la semaine uniquement dans un premier temps. 🙂
        C’est un sacré changement au départ et puis ensuite on prend le pli.
        Bonne soirée
        Bises

        J'aime

  2. Coucou,
    j’adore l’idée ! J’ai acheté en occasion le livre en 2h je cuisine pour toute la semaine ! Il faudrait que je m’y mette sérieusement ^^ Mais comme toi je(on) prépare déjà des plats pour avoir des restes le lendemain pour nos gamelles du midi avec mon copain ^^ En tout cas c’est vrai qu’avec les beaux jours qui vont arrivés ça sera plus motivant !

    Bises

    J'aime

  3. Coucou !
    C’est top de préparer en avance ces repas ainsi, de mon coté je le fais régulièrement car en plus ça évite de manger n’importe quoi quand on rentre tard le soir et que l’on a pas envie de se mettre aux fourneaux !
    Bises

    Aimé par 1 personne

  4. Hello ! Il faudrait vraiment que je m’y mette, je suis toujours à la bourre et surtout indécise quant à ce que je vais manger. Résultat, je me retrouve sans rien le midi au boulot et je vais me chercher un sandwich. Je pense que la première étape, c’est d’arriver à établir mes menus de la semaine mais c’est une vraie corvée 😅 Faut vraiment que je fasse un effort ^^ Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu peux démarrer progressivement. En démarrant déjà la confection de ted déjeuner la veille pour le lendemain en augmentant les portions quand tu fais à manger le soir par exemple.
      Et puis tu peux aussi faire aussi en deux fois. La moitié le mercredi l’autre dans le week-end. Enfin il faut trouver son propre rythme 😉

      J'aime

  5. Coucou !
    Je ne connaissais pas ce terme, mais ai appliqué le Batch Cooking pendant un certain temps où je manquais de temps justement et je trouve ça génial! Le gain de temps est énorme et il y a beaucoup moins de gaspillage également! Merci pour ces supers astuces!

    Des bisous,
    Estelle

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou ma belle,
    C’est vrai que c’est top ! Après effectivement faut de l’organisation mais j’essaie de planifier mes menus tout doucement, et c’est une méthode avec plein d’avantages notamment un réel gain de temps alors c’est top 🙂
    Des bisous !

    Aimé par 1 personne

  7. Coucou 🙂 On ne pratique pas le batch cooking ici mais on fait quasi toujours des plats qui durent plusieurs jours (surtout pour les gamelles). Ca permet de gagner du temps plutot que de cuisiner tous les jours… Mais je trouve ça pas mal cette idée de batch cooking, au moins, c’est plié au une fois, il n’y a plus qu’à sortir du frigo ou du congel 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Coucou ma belle, nous on réfléchit à ce qu’on doit acheter pour compléter la semaine mais on ne prépare pas d’avance, on a déjà l’idée c’est déjà bien mdr et on fait souvent en plus grande quantité pour avoir des restes pour le lendemain (au boulot j’ai pas le choix de faire ma gamelle si je veux manger). Bisous

    Aimé par 1 personne

  9. Coucou Sarah,

    Pour ma part je cuisine tous les jours mais c’est vrai que tout faire d’un seul coup ça pourrait être pas mal mais je ne pense pas être assez organisée et j’ai toujours des imprévus.
    Je n’ai jamais les mêmes horaires de travail du coup je ne fais jamais mes courses le même jours. Bon déjà si je planifiais les repas à l’avance ce serait top! Je vais essayer de faire un semblant de ce que tu proposes histoire d’être moins noyée sous les tâches quotidiennes!

    Bisous

    Aimé par 1 personne

  10. ton article est très intéressant, merci !
    Depuis peu, je planifie mes menus à la semaine. Enfin j’essaie, les habitudes reprennent encore parfois le dessus. Mais rien que ça j’ai remarqué une belle différence dans ma façon de faire les courses puisque je n’achetais que le nécessaire, et ça me donne forcément envie de manger plus équilibré.
    Il faudrait que je m’organise pour préparer des plats en avance. En plus, étant assistante maternelle, ça m’éviterait de perdre du temps chaque soir après le coucher de mes filles pour préparer le repas du lendemain !
    Bises
    Elsa

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton retour
      Ça s’est fait aussi petit à petit pour moi
      Au départ comme toi j’ai commencé par faire mes repas la veille pour le lendemain soir. Le midi je faisais un truc vite fait s’il n’y avait pas de reste de la veille
      Et puis j’ai d’abord démarré les repas en deux fois sur la semaine et puis ensuite je le suis totalement lancée comme décrit dans l’article 😊

      J'aime

  11. Coucou !
    Il faudrait que je m’organise ainsi ! J’ai changé de boulot il y a 15 jours et le soir quand je rentre je n’ai le temps de rien. Il faut vraiment que je me pose et que je vois comment faire pour revoir tout mon mode de vie. Ton article va bien m’aider !
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou,
      Oui ça peut vraiment être une bonne solution dans ce cas là. Car sinon on a vite vers des aliments déjà cuisinés bourrés de sucre, de sel, de gras et aussi et surtout beaucoup de choses qu’on ne saurait identifier…
      Si tu as des questions d’ordre pratiques auxquelles je n’aurais peut-être pas répondu dans l’article, n’hésite pas 😊😘
      Bonne soirée

      J'aime

  12. Super article! Je connaissais cette méthode de cuisine mais effectivement je suis un peu effrayée par le temps passé en cuisine le week end. Je prépare déjà mes menus pour le semaine en privilégiant les recettes de moins de 20 min et mes listes sont toujours pour le strict nécessaire donc aucun gâchis. Mais j’avoue que certain soir, j’aimerai vraiment avoir juste un plat maison à réchauffer. Je pense que tu m’as convaincue, je testerai rapidement!

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense qu’il ne faut pas être ambitieux à faire de grossed préparation durant des heures. Rester sur des recetted simples et rapides au départ.
      Et puis augmenter un peu le niveau si désiré.
      On peut aussi prédécoupé ou éplucher les éléments nécessaires à des recettes qui doivent se faire au dernier moment pour ne pas perdre en saveur. Ça fait déjà un énorme gain de temps quand on n’a plus qu’à saisir une viande qui a eu le temps de bien mariner par exemple 🙂
      Bonne journée et merci de ton passage par ici

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s